Le sommeil des personnes âgées : les problématiques

mutuelle
Profitez d’un devis gratuit de mutuelle pour peser les options qui s’offrent à vous
août 18, 2020
L’importance de la stimulation cognitive face au processus de vieillissement
octobre 20, 2020

Après 50 ans de sommeil chez les personnes âgées, le rêve s’est plissé au fil des ans. En plus du vieillissement normal, le sommeil est plus courant et plus important, mais cela vaut la peine d’être pris en compte. le sommeil chez les personnes âgées. L’importance d’une bonne nuit de sommeil pour les seniors .Les conseils et bons gestes à adopter pour éviter les troubles du sommeil chez la personne âgée.

le sommeil chez les personnes âgées.

Pour une personne âgée, prendre soin de sa santé, c’est aussi prendre soin de son sommeil. Il faut donc réapprendre à le connaître en fonction des changements liés à l’âge afin de pouvoir en bénéficier d’une nuit réparatrice et éviter les risques dus au manque de repos.

AGE l n’a pas beaucoup changé, mais sa qualité et son rythme ont changé. Des retards se produisent dans l’électronique, puis il y aura plus de déphasages, une sensibilité accrue au bruit ambiant, une perte d’ajustement au froid ou à la chaleur, et peuvent être dus à divers facteurs, maladies, médicaments et rythme de durée de vie. Changement, repère social … Les troubles du sommeil apparaîtront avec l’âge pour trouver des raisons connexes qui permettent aux choses de se produire. Les solutions se limitent généralement aux changements de santé pour certaines maladies connexes

Cela peut être causé, par exemple, par des problèmes urinaires, respiratoires et émotionnels, qui finissent par laisser les personnes âgées dormir plus léger, ce qui les oblige à se réveiller plusieurs fois pendant la nuit. C’est aussi la raison des siestes pendant la journée, puisque le reste n’était pas complet pendant la nuit.

En outre, des maladies telles que le diabète, les maladies cardiaques et même la ménopause peuvent être des facteurs influant sur le déficit de repos. Il est extrêmement important de consulter un spécialiste pour les examens de routine, car le sommeil est fondamental pour la santé.

L’importance d’une bonne nuit de sommeil pour les seniors

Pour tous, le sommeil est essentiel pour maintenir une bonne qualité de vie et une bonne santé. En effet, à ce moment de la journée, le corps se régénère, les muscles se reposent, les connexions nerveuses sont établies et organisées, et la mémoire est améliorée. La nuit, le corps humain produit également de la mélatonine, une hormone qui régule le cycle du sommeil et est essentielle au maintien de la santé.

Lorsque le sommeil d’une personne est mauvais ou insuffisant, cela peut provoquer: la capacité de défense immunitaire diminue, devenant vulnérable à l’infection; fatigue; vertiges; perdre de la concentration; problèmes de concentration et de mémoire; risque de chute; augmentation du nombre d’accidents familiaux; médicaments inadéquats.

Au contraire, trop de sommeil favorise la fatigue chronique et peut provoquer divers symptômes:
Sentir que nous sommes émotionnellement «épuisés»; Rigidité durable; irritabilité.
À long terme, le risque augmentera et pourra évoluer vers une maladie cardiovasculaire ou même une démence. Par conséquent, il est nécessaire de trouver des raisons pertinentes pour expliquer les maladies observées et apporter un soutien adéquat.

Les conseils et bons gestes à adopter pour éviter les troubles du sommeil chez la personne âgée.

L’hygiène du sommeil est une méthodologie fortement recommandée chez les seniors. Il se compose de stratégies visant à modifier ou à améliorer l’organisation des habitudes et des activités en vue d’obtenir la meilleure induction et la meilleure qualité de sommeil. Plus précisément, cette méthode permet d’éviter, au fil du temps, le temps d’éveil nocturne des personnes âgées. Pour cela, il est conseillé de pratiquer régulièrement une activité physique modérée, selon l’âge et les facultés de chacun. 

Ces exercices physiques devraient seulement être pratiquées jusqu’à trois heures avant le coucher, en tenant compte de l’augmentation de la température du corps. 

Évitez l’utilisation de substances stimulantes à proximité de l’heure du coucher, comme la caféine et les substances alcoolisées, car elles peuvent provoquer une fragmentation du sommeil, un sommeil agité et développer le risque d’accoutumance ; passez au thé, qui aide le corps à se détendre ;

Évitez le bruit, la lumière excessive et les températures élevées dans l’environnement de sommeil ;

Assurer le confort du lit et de l’environnement ;

Évitez de trop manger avant d’aller vous coucher ;

L’établissement d’une heure fixe de réveil et de sommeil, y compris le week-end, contribue à la régulation de l’horloge biologique dans le corps ;

La nicotine gêne le sommeil, alors évitez de fumer la nuit ;

La lumière entrave la production de mélatonine, l’hormone responsable de la régulation du sommeil. Par conséquent, évitez de toucher les appareils électroniques avant de dormir et essayez de laisser l’environnement calme et sombre à l’heure prévue pour le repos.