Comment préparer l’entrée en EHPAD d’une personne âgée ?

Cigarette électronique
Les spécificités du sevrage tabagique chez les séniors
avril 16, 2021
Soins dentaires
Les problèmes bucco-dentaires les plus fréquents chez les séniors
avril 27, 2021
EHPAD

Lorsqu’il devient difficile de maintenir un proche âgé à domicile pour diverses raisons, la seule voie qui s’offre à vous est son envoi dans une maison de retraite ou en EHPAD. Qu’il s’agisse de vous ou du proche lui-même, il est indispensable de bien réfléchir aux enjeux d’une telle décision. Si vous ne savez pas encore quelles démarches adopter, voici des conseils qui vous aideront certainement.

EHPAD : se préparer au changement de vie

L’entrée en maison de retraite ou en EHPAD se fait souvent dans des conditions de crise. Il peut s’agir d’une détérioration de la santé ou d’un accident du concerné. Plusieurs autres maux comme la fatigue extrême, la perte d’autonomie ou les troubles cognitifs peuvent aussi entraîner cette décision. Pour celui qui a besoin d’accompagnement et celui qui fournit cette aide, il est évident que la séparation peut occasionner un état de stress et de souffrances. C’est bien pour cela qu’il est conseillé de bien préparer le départ dans une maison de retraitePour s’adapter sereinement à ce changement de situation, il est possible de se faire aider par une tierce personne. Cette démarche permet de mûrir convenablement la décision de l’entrée en établissement médicalisé. En France, plusieurs structures sont spécialisées dans l’écoute, l’assistance et le soutien des personnes âgées dépendantes et de leurs proches. Ces dernières ont pour mission de les amener à mieux appréhender cette phase de transition.

Budgétiser l’entrée en résidence médicalisée

Cette étape demeure très importante parce que le séjour dans les résidences médicalisées a un coût qu’il convient de connaître. En effet, l’évaluation du placement dans une maison de retraite est souvent élevée, et cela a conduit l’État à prévoir des aides publiques dans le but d’alléger le montant. Ainsi, les personnes âgées peuvent bénéficier :

  • De l’ASH ;
  • De contributions au logement en établissement à l’instar de l’aide sociale aux personnes âgées (APA) ;
  • De réductions fiscales pour les résidents imposables.

Pour vous aider à couvrir les frais d’hébergement, vous avez également la possibilité de souscrire une assurance dont le bénéficiaire serait la personne âgée en perte d’autonomie.

Préparer le trousseau et les meubles

Fréquemment, les résidences médicalisées fournissent aux résidents les linges de toilette et les vêtements puisqu’ils sont inclus dans les frais d’hébergement. Cependant, il peut arriver que la maison de retraite médicalisée admette que les occupants apportent certains de leurs effets. Ainsi, il est recommandé que vous l’aidiez à préparer son trousseau. Cela a pour avantage de rendre son déménagement facile et son aménagement peu bouleversant. De même, dans tous les établissements qui accueillent les personnes âgées dépendantes, les chambres sont meublées d’un lit, de rangements, d’un fauteuil, d’un chevet, d’une table, etc. Toutefois, ils permettent aux résidents de venir avec leur propre mobilier dont leur fauteuil favori par exemple afin de personnaliser leur chambre. Il ne faut quand même pas oublier qu’il est déconseillé aux personnes dépendantes de garder sur eux des affaires incommodantes ou non-conformes aux règles sécuritaires.

Visiter les EHPAD pour opérer un choix et réfléchir à la période d’intégration

Il est essentiel que vous vous informiez auprès des différentes résidences médicalisées que vous avez ciblées dans le but de comparer les informations et de faire le bon choix. Ainsi, avant de décider du centre le mieux adapté pour votre proche, procédez à des visites au sein de chaque établissement pour avoir une idée précise de leurs prestations. Vous devez alors veiller à prendre contact avec les principaux employés de ces lieux. Vous pouvez vous faire accompagner de votre proche en perte d’autonomie pour qu’il leur pose toutes les questions qui lui enlèveront ses doutes. Cela vous permet d’avoir des éclaircissements sur la manière dont ils s’occupent des personnes dépendantes dans leur structure. Le personnel soignant pourra également faire connaissance avec leur potentiel résident avant le jour d’admission.

Par ailleurs, l’étape de l’intégration est essentielle parce qu’elle vous permet de définir, à l’avance, le jour et l’heure de départ vers la maison de retraite médicalisée. En effet, certaines heures ne sont pas appropriées pour l’arrivée des personnes dépendantes, car il se peut que les infirmières soient très chargées.

Analyser le contrat de la maison de retraite

A leur entrée en maison de retraite, les personnes âgées dépendantes doivent signer un contrat de séjour avec leur responsable. En effet, dès l’instant où cet accord est signé, toutes les clauses qu’il contient s’imposent aux signataires. Cela permet de protéger les droits des résidents pendant la durée de l’accord. Pour lui garantir la jouissance parfaite de ses privilèges, vous devez donc vérifier la présence de certains éléments dans la convention. Il s’agit principalement de :

  • La durée déterminée ou indéterminée de l’hébergement ;
  • L’ensemble des prestations et leur tarification ;
  • Les prestations facultatives et leurs coûts ;
  • Les cas de résiliation du contrat ;
  • Les frais à payer en cas d’absence du résident.