Comment faire le diagnostic d’un problème rénal ?

Comment prévenir un accident vasculaire cérébral ?
octobre 20, 2020
Comment les diabétiques peuvent être hospitalisés sans complications ?
octobre 20, 2020

L’analyse d’urine permet de diagnostiquer les problèmes rénaux et urinaires, comme les infections. L’analyse d’urine est l’une des plus demandées par les médecins, car elle donne un aperçu de l’état de santé du patient, notamment pour évaluer les troubles rénaux et urinaires. Bien qu’il s’agisse d’un test simple, certaines directives doivent être suivies afin qu’il n’y ait pas d’interférence dans les résultats.

A quoi sert une analyse d’urine ?

Il existe plusieurs types d’analyse d’urine. Les plus utilisées sont l’analyse d’urine de type 1, le test de culture et l’analyse d’urine de 24 heures. Chacune a sa fonction spécifique, mais elles sont utilisées pour identifier l’hématurie (présence de sang dans l’urine), la quantité de protéines (protéinurie), le glucose, l’acidité, les niveaux de minéraux et d’autres substances qui peuvent être indicatifs d’une maladie ou d’une infection.

Quand et qui doit passer une analyse d’urine ?

En général, le médecin peut demander l’examen urinaire en cas de suspicion de maladies du système urinaire. Si le médecin suspecte une cystite et des problèmes rénaux, des tumeurs, ou de maladies systémiques, telles que le diabète. Tout le monde peut faire un examen urinaire. Mais, afin de ne pas entraver l’interprétation des résultats, il est nécessaire d’informer votre médecin si vous prenez des médicaments, si vous avez des problèmes de santé et, dans le cas des femmes, si vous êtes enceinte.

Comment se préparer pour une analyse d’urine ?

Afin d’éviter toute contamination de l’urine, il est indiqué de se laver les mains et les parties génitales. Après que vous vous êtes lavé, séchez-vous avec de la gaze ou une serviette propre (la plupart des laboratoires fournissent cet appareil). Idéalement, les femmes qui ont leurs règles devraient attendre que le saignement se termine. S’il est vraiment nécessaire d’effectuer l’examen urinaire pendant cette période, nettoyez la zone génitale et, si possible, utilisez un absorbant interne ou un collecteur menstruel afin que le sang ne se mélange pas à l’urine. Il est également indiqué de ne pas avoir de relations sexuelles deux jours avant l’examen.

Comment se fait l’analyse d’urine ?

Dans le cas d’un examen urinaire de type 1 ou de culture, le patient doit recueillir la première urine de la journée en jetant le premier jet. Cette première urine est plus concentrée. Le premier jet d’urine contient des cellules et des sécrétions présentes dans les voies urinaires. Ils peuvent interférer avec le résultat de l’examen urinaire. Il n’est pas nécessaire de remplir le pot jusqu’au bord ; un peu moins de la moitié (entre 10 ml et 40 ml) suffit déjà. L’échantillon d’urine peut être prélevé à domicile, à la clinique ou au centre de santé lui-même.

Pour l’examen des urines de 24 heures, il est nécessaire de recueillir toute l’urine de la journée. Par conséquent, le plus confortable est de s’organiser pour passer la journée de la collecte d’urine à la maison. Lors de cet examen des urines de 24 heures, vous jetez la première urine, ce qui permet de vider complètement la vessie.

Dans tous les cas, il convient d’utiliser des récipients stériles fournis par le laboratoire pour l’analyse. Vous y introduisez directement l’urine, sans passer préalablement par d’autres récipients.

Soins après un examen d’urine

L’urine doit être livrée au plus tard deux heures après la collecte. Si cela n’est pas possible, l’échantillon peut être conservé au réfrigérateur jusqu’à la livraison, mais il vaut la peine de vérifier à la clinique ou le temps de conservation.

Autres analyses pour diagnostiquer un problème rénal

Votre rein est comme un nettoyeur. Il nettoie votre sang de tous les déchets que votre corps produit. Ainsi, pour voir si votre rein fonctionne bien, les médecins prescrivent une analyse sanguine pour les doser. Parmi ces déchets, il y a la créatinine. Le dosage de la créatinine dans votre sang permet de faire le diagnostic d’une maladie rénale chronique ou aiguë. Pour différencier une maladie rénale Chronique d’une maladie rénale aiguë, votre médecin rajoute d’autres analyses sanguines. Le rein a aussi un rôle dans le production de globules rouges et dans l’équilibre du calcium et du phosphore dans votre corps. Votre médecin prescrit des analyses de sang pour doser ces molécules, ensuite il fera la différence entre une maladie rénale chronique ou aiguë. Le résultat de ces analyses permet à votre médecin de déterminer l’urgence ou non de faire un dialyse.