Contrat de prévoyance pour les professionnels

Contrat de prévoyance pour les particuliers
septembre 8, 2014
Remboursement des dépassements d’honoraires
septembre 8, 2014

En matière de prévoyance il est possible de bénéficier d’une prévoyance collective au niveau de l’entreprise mais également une prévoyance individuelle qui vient compléter ou remplacer celle-ci et pouvant s’adresser à certaines professions dans le but de maintenir les revenus par exemple.

 

Choisir un contrat de prévoyance adapté à la profession

La prévoyance profession libérale est indispensable et permet de combler la faible indemnisation versée par la caisse d’assurance maladie afin de bénéficier d’une bonne couverture en cas de maladie ou d’arrêt de travail. Cette prévoyance s’adresse à tous les professionnels qui exercent une activité de façon indépendante que ce soit en entreprise individuelle ou sous forme de société. Tout professionnel peut souscrire un contrat de prévoyance quel que soit son domaine d’activité. Il y a des offres spécifiques adaptées à chaque type de profession afin de proposer des garanties adaptées aux besoins de chacun.

 

Les couvertures d’une assurance professionnelle

Les professions libérales sont obligatoirement couvertes par l’assurance maladie mais le régime de travailleurs non salariés ne permet pas de bénéficier d’une bonne indemnisation en cas d’accident ou de décès. Une prévoyance de ce type permettra donc de percevoir des indemnités journalières suite à un accident, une maladie ou une hospitalisation. Elle prévoit également le versement d’une rente en cas d’invalidité ou de dépendance et le paiement d’un capital ou d’une rente en cas de décès au bénéfice des proches. Cette assurance permet de manière générale d’assurer les charges en cas d’arrêt de travail et garantit à la famille le maintien d’un certain niveau de vie.

 

Avantages d’un contrat de prévoyance

Outre une meilleure assurance maladie, l’adhésion à une caisse de prévoyance permettra à ces travailleurs non salariés de bénéficier de certaines déductions fiscales dans le cadre de la loi Madelin. Il s’agit d’une déduction sur le montant du bénéfice imposable en fonction du montant des cotisations et dans la limite des plafonds fixés par le code général des impôts. Par ailleurs ils existent des mutuelles complémentaires pour bénéficier d’une protection santé plus complète tenant compte des contraintes de ces professionnels en leur permettant de bénéficier de garanties adaptées à leur secteur d’activité avec à l’appui une large gammes de services et d’assistance en cas de besoin. Il est possible d’opter pour un tarif familial unique suivant la couverture maladie choisie. La cotisation santé peut être offerte à partir du 3ème enfant. Les auto- entrepreneurs entrent également dans ce cadre.

———————

Certaines infos sont inspirées des sources suivantes:

gan.fr

cardif.fr