Mutuelles santé pour auto-entrepreneurs

mutuelle adaptée à vos besoins
Trouver une mutuelle adaptée à vos besoins
août 26, 2019
Souscrire la mutuelle santé adaptée à vos besoins
Souscrire la mutuelle santé adaptée à vos besoins
septembre 6, 2019
mutuelles-sante-pour-auto-entrepreneurs

Un auto-entrepreneur a besoin de conclure un contrat de complémentaire collective s’il exerce une activité professionnelle. En tant que travailleur indépendant, il n’a qu’à contracter une complémentaire individuelle au cas où il se livre à une activité à titre principal. Pour bénéficier d’une protection santé, ils doivent souscrire à une mutuelle santé adaptée à l’instar de tous les professionnels indépendants.

Généralité concernant la mutuelle santé pour auto-entrepreneurs

Les auto-entrepreneurs disposent d’un statut de travailleur non salarié. Grâce à celui-ci, ces travailleurs indépendants ont la possibilité de s’affilier à un régime obligatoire de protection santé. Dès lors, il peut souscrire à une mutuelle santé tns. Généralement, un travailleur non rémunéré est non protégé. Lorsqu’il perd son emploi, il n’a pas l’occasion d’obtenir un remboursement. Ainsi, il s’avère que les travailleurs indépendants sont obligés d’adhérer à la mutuelle TNS afin de pouvoir bénéficier de celui-ci. De même, l’assurance maladie ne prend pas en charge tous les dépenses de santé. Les professionnels indépendants doivent souscrire à une mutuelle qui correspond à leur profil et leur métier puisque le régime obligatoire de protection ne peut pas assurer que la part du remboursement des frais médicaux.

Ensuite, un auto-entrepreneur adhère au régime social des indépendants de façon automatique grâce à son statut. Le remboursement effectué par celui-ci sera complété par la mutuelle santé. Comme l’auto-entrepreneur a le statut de TNS, cela lui permet de profiter de la loi Madelin. Pour découvrir les particularités de la mutuelle TNS, rendez vous sur le site www.mieux-etre.fr.

Les avantages de souscrire à une mutuelle pour les professionnels indépendants

La cotisation du travailleur indépendant est moins élevée. Le montant de cette cotisation peut varier entre 30 et 50 % selon le niveau de salaire ou il est proportionnel au chiffre d’affaires. La loi Madelin permet à ce professionnel indépendant de déduire ses contributions de ses bénéfices imposables afin de rendre facile l’accès au remboursement de ses dépenses médicales.

Il est possible de tirer parti de l’offre proposée par Ociane Santé Pro si l’auto-entrepreneur s’affilie à un régime social des indépendants. Par contre, un auto-entrepreneur qui exerce une activité à titre principal n’a pas la possibilité de bénéficier de la loi Madelin. Dès lors, il ne peut pas déduire ses cotisations de ses bénéfices imposables. Mais, s’il se livre à une activité professionnelle, il a la chance de conclure un contrat Madelin pour tirer parti de certains avantages.

Comment choisir une mutuelle santé auto entrepreneur ?

Un auto-entrepreneur dépend automatiquement au régime social des indépendants. Il doit verser ses contributions en fonction de son montant des ventes ou chiffre d’affaires. Mais, si un auto-entrepreneur exerce une profession libérale, il faut qu’il adhère à la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse. Pourtant, il a la possibilité de bénéficier de prestations Maladies-Maternité pareilles à celles des travailleurs non salariés.

Il existe quelques critères à considérer pour souscrire à une mutuelle pour auto-entrepreneurs. Un auto-entrepreneur a besoin de prendre en compte ses besoins et sa situation. Pour trouver une mutuelle santé adaptée, il faut qu’il tienne compte de sa situation familiale, de son âge, de son secteur d’activité et de son type de profession. Les besoins en appareillage et en optique d’un assuré célibataire ne sont pas pareils à ceux d’un assuré marié. De même, le niveau de garanties en matière d’orthodontie et de pédiatrie peut varier selon la situation familiale.

Après, un auto-entrepreneur doit faire une comparaison pour trouver les offres les plus intéressantes. Pour cela, il est important qu’il prenne en considération les coûts, les délais de remboursement et les délais de carence. Il faut faire en sorte que le prix de la mutuelle corresponde aux revenus d’activité.