La mutuelle et les prothèses : se faire rembourser et à hauteur de combien ?

Comment éviter la fracture du col du fémur chez les sujets trop âgés ?
février 5, 2018
Mutuelle sante
La mutuelle est-elle vraiment importante pour vous ?
mars 6, 2018
Mutuelle et prothèses

Perdre ses facultés auditives, cela peut arriver à tout le monde et à tout âge. Personne ne choisit de le devenir, encore moins lorsqu’il s’agit d’un phénomène génétique. Il est souvent utile pour ces personnes d’avoir recours à un appareil auditif. Or, le prix de celui-ci n’est pas donné bien qu’il existe un large choix sur le marché comme sur www.maison-appareil-auditif.com. Heureusement, des aides financières sont prévues.

Une prise en charge importante

Remboursement mutuelleLa Sécurité Sociale prend en charge une grande partie des frais liés à la prothèse auditive, ce qui inclue l’achat de l’appareil et tout ce qui est lié à son fonctionnement (écouteur, piles, embout auriculaire…). Vous pouvez aussi compter sur un remboursement pour les séances d’étude et d’adaptation chez votre audioprothésiste mais aussi pour vos séances de suivi chez l’ORL.

La Sécurité Sociale rembourse jusqu’à 60% des frais des prestations en rapport avec les prothèses (remboursement encore à 65% en 2011). Toutefois, on distingue des différences selon l’âge et la pathologie du patient. En effet, pour les patients âgés de moins de 20 ans, le remboursement se fait sur une base de 60% d’un tarif forfaitaire allant de 900 à 1400€ en fonction de la classe de l’appareil prescrit.

Le remboursement va donc se situer entre 540 et 840€. Pour les personnes de plus de 20 ans, le remboursement à 60% se fait sur la base d’un tarif à 199,71€ sans prendre en compte le type de prothèse prescrit. Le remboursement s’élève donc à 119,83€. Visitez ce site.

Concernant les accessoires pour le fonctionnement de la prothèse auditive, le remboursement est aussi fixé à 60%. Pour les embouts auriculaires spécialement, le tarif est fixé à 53,36€ pour les moins de 20 ans, mais n’atteint que 4,91€ pour les plus âgés. Pour le reste des accessoires, la tranche d’âge n’entre pas en ligne de compte.

Aussi, pour les écouteurs, le tarif est à 5,32€, pour le vibrateur à conduction osseuse, il est à 10,63€ et le potentiomètre à 4,52€. Pour ce qui est de l’entretien de l’appareil auditif, l’Assurance maladie prévoit une allocation forfaitaire annuelle de 21,95€ (sur un tarif de base de 36,59€).

Des conditions préalables

Le remboursement de votre prothèse auditive est soumis à quelques conditions. Tout d’abord, le choix de votre appareil doit figurer parmi les modèles recensés dans la liste des produits et prestations ou LPP. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas prétendre à un remboursement.

Par ailleurs, votre audioprothésiste doit impérativement vous prescrire l’appareil auditif en question. Il doit aussi être un spécialiste ORL. Si vous ne consultez pas un médecin au préalable, des pénalités pourraient s’ensuivre et seront appliquées sur le remboursement. Voir ici.

La complémentarité santé

Pour bénéficier d’un remboursement avantageux, vous pouvez aussi combiner votre mutuelle avec une bonne complémentarité santé. En effet, les chiffres ci-dessus ne représentent pas vraiment une grande aide à moins d’être encore jeune, alors que ce sont surtout les seniors qui sont le plus atteints de la perte des facultés auditives.

De plus, des frais supplémentaires viendront inévitablement s’ajouter à votre facture finale et votre complémentarité santé peut prendre en charge la part non remboursée par la Sécurité Sociale, si bien sûr le contrat signé par le salarié le permet. Dans tous les cas, effectuez plusieurs devis auprès de plusieurs prestataires afin de trouver une prothèse auditive pas chère.