La mutuelle est-elle vraiment importante pour vous ?

Mutuelle et prothèses
La mutuelle et les prothèses : se faire rembourser et à hauteur de combien ?
février 22, 2018
implant dentaire
Comment se déroule un implant dentaire ?
avril 17, 2018
Mutuelle sante

Afin de limiter l’incidence financière des soins de santé, vous avez aujourd’hui deux alternatives : d’un côté l’assurance maladie, de l’autre la mutuelle. Si l’assurance santé ne prend en charge que certaines dépenses, la complémentarité fait mieux en allant un peu plus loin dans la couverture. Face à cet état de choses, celle-ci devient indispensable, si tant est que l’on souhaite mieux faire face aux dépenses de santé.

La mutuelle santé, en clair !

Il s’agit d’une couverture santé à adhésion facultative, qui vient compléter celle déjà proposée par la sécurité sociale, qui de son côté est obligatoire. Contre une cotisation mensuelle, cette solution vous assure un remboursement des dépenses liées à votre santé. Là où la sécurité sociale rembourse le coût des consultations, des hospitalisations et quelques soins dentaires basiques, la mutuelle prend en charge une partie ou tous les frais de santé restants ; et même les dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins conventionnés, ceci en fonction des garanties choisies.

La complémentaire santé est accessible en individuel à toute personne qui en exprime le besoin. Aussi, pour un ou plusieurs membres de votre famille et sous certaines conditions, vous pouvez également en bénéficier. Et face à l’augmentation des frais de santé et à la réduction considérable des remboursements, souscrire à la mutuelle santé est devenu bien plus qu’une simple option.

Une solution indispensable

Malgré la bonne organisation du système assurantiel français, qui est d’ailleurs l’un des meilleurs au monde, la mutuelle est de plus en plus utile compte tenu de la hausse des frais de santé, mais également de la réduction des remboursements. A cela, il faut ajouter le fait que lorsque vous optez pour une complémentaire, vous pouvez privilégier un ou plusieurs postes en fonction de vos besoins réels.

Dans la plupart des cas, les assureurs vous proposent des contrats qui s’adaptent à votre situation, et qui vous permettront de vous en sortir sans grande difficulté. De la sorte, vous trouverez sans aucun doute les modalités de remboursement qui sont en harmonie avec votre situation et qui logiquement vous conviennent.  Dans tous les cas, pour trouver une bonne mutuelle, sollicitez des devis et procédez à des comparaisons.

Les avantages de cette solution de remboursement

Généralement, la sécurité sociale prend en charge vos dépenses de santé à hauteur de 70% environ, une fois que le praticien lui aurait transmis les dépenses liées à un acte d’ordre médical. Le reste à charge ou ticket modérateur représentant les 30% restants est couvert par votre mutuelle santé, qui est contactée par la sécurité sociale pour que soit aussitôt déclenché le processus de remboursement.

S’il est vrai que plusieurs formules de ce type de couverture existent, et sont fonction de votre profil (étudiant, actif ou senior), mais surtout de vos besoins de santé, toutes ont pour but commun d’alléger le reste à charge afin que vous soyez financièrement soulagé. Pour cela, la mutuelle tient  essentiellement compte des quatre postes de dépenses suivantes :

  • Les soins courants ou « soins de ville ». Il s’agit des consultations de routine chez votre médecin ou chez un spécialiste de proximité, ainsi que des médicaments. En l’espèce, le remboursement est total la plupart du temps. Il faut toutefois vérifier si les dépassements d’honoraires sont considérés.
  • Les soins dentaires : Il est ici question de tous les actes pratiqués par un dentiste, notamment la mise en place des prothèses. Les garanties sur ce poste doivent être élevées puisque les tarifs le sont, alors que la sécurité sociale n’en couvre qu’une faible partie.
  • L’optique : Ce poste nécessite aussi des garanties renforcées puisqu’il est onéreux. Les soins pour la vue (achat de lunette, de monture ou de lentilles) sont mal remboursés par la sécurité sociale.
  • L’hospitalisation : Il s’agit du forfait hospitalier que la mutuelle rembourse entièrement dans la plupart des cas, à l’exception des options de confort, des dépassements d’honoraires sur les soins médicaux, et les possibles pertes de revenu pendant le temps d’hospitalisation.

Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Rendez-vous sur cette page.