L’installation de défibrillateurs dans les lieux publics : est-ce obligatoire ?

téléassistance protéger les seniors
Recourir à la téléassistance pour protéger les seniors
mars 15, 2019
Prévoyance madelin des professions médicales
Les points de vigilance en matière d’assurance prévoyance
avril 26, 2019
installation de défibrillateurs

Les personnes qui tiennent un établissement accueillant du public sont tenues de s’équiper d’un défibrillateur depuis le décret d’application signé le 19 décembre 2018 par le Président de la République. Toutefois, ce ne sont pas tous les établissements qui sont tenus de disposer d’un DAE ou défibrillateur automatisé externe immédiatement. Voici donc les détails concernant cette nouvelle réglementation.

Quel établissement est concerné par l’installation de DAE ?

La décision de rendre obligatoire l’installation de défibrillateur cardiaque dans les ERP (établissement recevant du public) est issue de la recommandation du Conseil de réanimation cardio-pulmonaire et de l’Académie de médecine. En effet, avec cet équipement, il serait plus simple de sauver la vie des personnes susceptibles d’être victimes d’une attaque cardiaque dans les endroits fréquentés. Ainsi, les établissements qui doivent s’équiper d’un DAE avant le 1er janvier 2020 sont ceux qui font partie des catégories 1 à 3. Tout établissement public possédant une capacité d’accueil supérieure à 300 personnes doit donc avoir un défibrillateur cardiaque facile d’accès et l’entretenir régulièrement. Les établissements entrant dans la catégorie 4 (effectif jusqu’à 300 personnes sauf celle entrant dans la 5ème catégorie) devront être équipé avant le 1er janvier 2021. Enfin, certains EPR de catégorie 5 sont concernés : salles polyvalentes sportives ou établissement sportif clos et couvert par exemple, ceux-ci devront être pourvus d’un DAE avant 2022. Pour l’achat et l’entretien d’un tel équipement, 4minutespour1vie est une entreprise spécialisée dans le défibrillateur automatisé externe.

Pourquoi s’équiper en DAE ?

Pour les autres lieux publics qui n’ont pas l’obligation de s’équiper d’un défibrillateur automatique externe, il est quand même plus approprié d’en installer, surtout en entreprise. En effet, un arrêt cardiaque dans un lieu de travail sera toujours considéré comme un accident de travail. Et quand ce genre de cas survient, c’est à l’employeur de prendre en charge tous les frais nécessaires (indemnités, frais d’hôpitaux, pharmacie, etc.). De plus avec un DAE, on peut sauver des vies, donc pourquoi ne pas s’en servir ?

Et en ce qui concerne les sanctions mises en place, les établissements seront sanctionnés s’ils ne sont pas munis d’un défibrillateur automatisé externe. D’où l’intérêt d’en trouver auprès d’entreprise comme 4minutespour1vie si son établissement n’est pas encore équipé.