Comment bénéficier du reste à charge zéro ?

assurance vie
Comment trouver la meilleure assurance vie ?
février 14, 2020
Interventions esthétiques
Interventions esthétiques : comparer les tarifs des praticiens en ligne
mars 9, 2020
réforme du reste à charge zéro

En France, les domaines où le renoncement aux soins est le plus important sont l’optique, le dentaire et l’audition. C’est en effet dans ces domaines que le reste à charge est le plus élevé. Pour information, environ 1 personne sur 10 renonce à des soins en optique pour des raisons financières. La réforme 100% santé a pour but d’éviter cela en permettant aux assurés d’être intégralement remboursés sur 3 soins considérés comme essentiels dans chaque domaine. Elle sera totalement mise en œuvre en 2021. Quelques explications à propos du reste à charge zéro.

Qu’est-ce que la réforme du reste à charge zéro ?

Jusqu’à la mise en place de la réforme, le reste à charge était en moyenne de 43 % pour le dentaire, 22 % pour l’optique et 53 % pour l’audition. Pendant sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis une entière prise en charge de certains soins présélectionnés par l’assurance maladie et les mutuelles. Le ministère de la santé a expliqué que ces prestations répondaient aux “besoins de santé nécessaires pour bien voir, bien entendre et soigner son hygiène bucco-dentaire avec une garantie de qualité”.

Ces soins sont classifiés en 3 catégories :

  • ceux qui entrent dans le panier 100% santé et qui donnent droit à un remboursement total
  • ceux dont les tarifs sont encadrés et dont le reste à charge reste modéré
  • ceux dont les tarifs ne sont pas encadrés, qui sont fixés librement par les praticiens, et pour lesquels les organismes de santé n’ont aucune obligation de remboursement minimum.

La réforme du reste à charge zéro (ou RAC 0) concerne l’ensemble des assurés. Pour autant, elle n’oblige nullement à choisir un soin faisant partie du 100% santé. En effet, pour des lunettes par exemple, si celles intégralement remboursées ne conviennent pas, on peut tout à fait choisir un modèle hors panier. Dans ce cas, il y aura certainement un reste à charge à payer qui variera selon les mutuelles.

Pour les lunettes

Pour les lunettes, le panier 100 % santé concerne les soins suivants :

  • Les montures aux normes européennes dont le prix est inférieur ou égal à 30 euros. Tous les opticiens devront pouvoir présenter au minimum 35 modèles pour les adultes et 20 pour les enfants.
  • Les verres qui devront être de qualité et traiter l’ensemble des troubles visuels.
  • L’amincissement des verres si besoin, en fonction du trouble visuel rencontré, leur durcissement pour prévenir les rayures ainsi que le traitement anti-reflets.

On distingue 2 catégories de verres : les verres de classe A qui sont à la fois esthétiques, qualitatifs et sans reste à charge et les verres de classe B, qui auront un reste à charge.

A noter qu’il est tout à fait possible de “panacher” le dispositif, c’est-à-dire choisir des verres 100 % remboursés et une monture hors panier.

Pour le dentaire

Pour le dentaire, le RAC 0 concerne :

  • Pour les dents visibles (incisives, canines et premières prémolaires), les couronnes céramiques monolithiques et céramo-métalliques
  • Pour les incisives et les canines, les couronnes céramiques monolithique zircones.
  • Pour toutes les dents, les couronnes métalliques
  • Les inlay core et les couronnes de transition
  • Les bridges céramo-métalliques pour les incisives et les canines, les bridges full-zircon et métalliques pour toutes les dents et les prothèses amovibles en résine.

De plus, les assurés auront le choix entre 3 catégories de soins : un soin 100 % remboursé, un soin avec un reste à charge maîtrisé et un soin dont les tarifs restent libres (cela concernant surtout les tarifs et les techniques les plus élaborés.

Pour l’audition

En ce qui concerne l’audition le RAC 0 concerne :

  • tous les types d’appareils, à savoir les contours d’oreille classiques, les contours intra-auriculaires et les contours à écouteurs déportés
  • 12 canaux de réglage garantissant une correction aux troubles auditifs de qualité et permettant une amplification et une restitution des sons extérieurs à hauteur de 30 dB
  • au minimum 30 jours d’essai avant achat
  • une garantie de 4 ans
  • trois des options au minimum parmi la connectivité sans fil, la synchronisation binaurale, le système anti-acouphène, le réducteur de bruit de vent, le dispositif anti-réverbération, la directivité microphonique adaptative, l’apprentissage de sonie et la bande passante élargie à 6 000 Hz ou plus
  • un suivi d’au moins une fois par an pour effectuer des réglages en fonction de l’évolution du trouble auditif

À noter qu’un panier avec une prise en charge moindre est aussi proposé aux assurés avec un tarif ne pouvant pas dépasser 1 700 euros par oreille à équiper.